Minidrill Horsch

 

La distribution Horsch est une des meilleures distribution en grandes cultures. Utiliser le minidrill pour les semis de couverts en viticulture nous a semblé être une évidence.
 

Il dispose d’une trémie préssurisée de 400 litres pour semer des grandes densités de couverts (jusqu’à 200 kg/ha). La régularité est assurée par la préssurisation. La trémie sous pression réduit considérablement le tri par granulométrie des mélanges de semences. La distribution est assurée par des rotors de différentes tailles. En viticulture, nous utilisons essentiellement deux modèles de rotors : le rotor de couleur crème pour passer les associations de graines (par exemple, féveroles, seigle, trèfle squerosum) et le rotor acier pour les petites graines (trèfles, luzerne...).

 

Le minidrill existe en 2 versions :

- Minidrill six sorties : Pour une répartition optimale, six sorties sont placées de façon homogène. On peut alors équiper des semoirs vignes soit en 6 descentes ou en 12 descentes en greffant des connecteurs Y. Nous utilisons énormément ce modèle en vignes étroites pour semer en 2 x 3 rangs avec des enjambeurs.

- Minidrill solo : pour les solutions spéciales, le MiniDrill Solo, avec un tube de descente central, permet de coupler directement le MiniDrill à une tête de distribution. Nous utilisons ce modèle soit pour équiper des enjambeurs semant sur 3 inter rangs de 3 rangs soit pour équiper des semoirs vignes larges.

 

Les sorties sont alimentées par la soufflerie hydraulique très silencieuse (débit : 20 à 25 l/min). Le MiniDrill peut donc être utilisé avec n’importe quel tracteur ou enjambeur.


Le pilotage s’opère via le terminal MULLER éprouvé issu de la technologie de semis HORSCH, compatible ISOBUS. Même si les tracteurs ou enjambeurs ne sont pas équipés d'isobus, nous équipons en standard les machines de faisceau afin de les rendre compatible. La distribution des graines est automatiquement pilotée en DPA via un radar situé sur le dessus du minidrill. Le semoir est donc autonome sur sa définition de vitesse. On peut également reprendre la vitesse des tracteurs si nécessaire.

Nous équipons tous les minidrills de start and stop permettant d'enclencher et d'arrêter le semoir automatiquement. Nous couplons ces start and stop aux actions baisser / relever des bâtis.

En standard, nous équipons les minidrills de capteurs de flux permettant de suivre en instantané le débit des différentes descentes. Cela permet d'avoir aucun loupé de semis en parcelles.

Nous avons également développé un socle pyramidale de fixation permettant de faciliter l'installation et les réglages de débit.

4.jpg
20210822_122215.jpg

Côté pile, la distribution est composée de cylindres interchangeables alimentés par un moteur. Les réglages sont très aisés et se font par un seul test de débit. Cette distribution dispose également de capteurs de fond de trémie pour alerter quand la fin de semences est proche.

20210716_104406.jpg

Côté face, on aperçoit le moteur de distribution et le capteur de fond de trémie de couleur orangée.

IMG-20210702-WA0145_edited.jpg

Rotor de couleur crème permettant de semer des associations d'espèces de tailles différentes allant du trèfle à la féveroles.

20210703_115046.jpg

Rotor acier permettant le semis de petites graines (trèfle, luzerne...).

20210910_110047 (1).jpg

Semoir minidrill posé sur une plateforme grande capacité.

20210929_144533.heic

Vue du dessous, avec la turbine sur la gauche.

20210929_144459.heic

Semoir minidrill posé sur une plateforme Kiwi Agronomy de petite taille. Entre la plateforme et le semoir, un socle pyramidal permet de supporter la solution.

20210822_122321.jpg

Start and stop fixé sur les bâtis permettant d'enclencher le démarrage et l'arrêt du semoir.

semoir Château de Ferrand.jpg

Semoir minidrill posé sur une plateforme client au château de ferrand dans le bordeaulais.

20210822_122224.jpg

Pastille radar permettant de capter la vitesse instantanée du semoir et de moduler le débit proportionnellement à l'avancement (DPA)

20210821_150413.jpg

Kit capteur de flux que nous installons au niveau des sorties des tuyaux du semoir pour suivre en instantané le débit de semis. Les capteurs détectent des variations de flux d'air et alertent l'opérateur d'un bouchage via le moniteur en cabine.